Comment renforcer les fonds propres des entreprises en France ?

Comment renforcer les fonds propres des entreprises en France ?

L’épidémie de Corona Virus est une immense vague décapante néfaste aux entreprises qui ne disposent pas d’une trésorerie suffisante pour surmonter leur perte d’activité.

Avant d’inventorier les recettes possibles d’une régénération et non d’un colmatage, concentrons-nous d’abord sur l’entreprise, parce qu’il n’est possible reconstituer des fonds propres qu’avec des entreprises aptes à les faire prospérer. Et de la même façon que l’actif d’un bilan est financé par son passif, que l’accord sur la chose et sur son prix vaut contrat, la finance n’est utile que si elle est au service de l’entreprise.

Rappelons aussi que les fonds propres d’une entreprise sont constitués de capitaux à long terme apportés par des actionnaires qui attendent en contrepartie une rémunération composée de plus-values et de dividendes, alors que la trésorerie, quand elle n'est pas un excédent de fonds propres (sujet qui n'est pas traité dans cette note), est un prêt à court terme bancaire, ou une avance en compte courant des actionnaires, permettant de faire face aux besoins d’exploitation, ce prêt étant rémunéré par un intérêt sur une somme devant être remboursée ou restituée.

Les fonds propres, qui incluent le capital social divisé en nombre d’actions de l’entreprise, ne se remboursent jamais, à l’inverse des prêts à court ou à long terme.

Rappelons également qu’il existe deux raisons pour lesquelles une entreprise peut se trouver à court de trésorerie :

  • une crise de liquidité expliquée par une raison conjoncturelle, ponctuelle et inhabituelle liée à un événement exceptionnel qui bouscule des équilibres financiers pouvant être ré ajustés rapidement,
  • et une crise de solvabilité, dont les causes sont plus profondes et proviennent de dettes principalement financières et bancaires excessives par rapport à la capacité de remboursement. La survie devient alors compromise si un apport de capitaux propres n’est pas réalisé et concrétisé par un apport durable de trésorerie.

Avec les Prêts Garantis par l’Etat, une réponse puissante a été apportée à la fois aux crises de solvabilité et aux crises de liquidité. La question devient alors : Comment renforcer efficacement les fonds propres des entreprises présentant un risque de solvabilité ?

 

DÉCOUVREZ NOTRE ARTICLE SUR LINKEDIN